Un individu de 33 ans a été abattu par un tir d’un policier du RAID au Lamentin le lundi 5 mai. L’intervention de la police était justifiée par le fait qu’il empêchait sa mère de pénétrer dans la maison. L’individu, connu pour dépression, était armé d’une arme longue. « Selon les forces d’intervention, il leur a fait face tout en manipulant son arme. Un des policiers du RAID, a tiré à deux reprises« , indique le parquet. Le parquet de Fort-de-France précise avoir ouvert « deux enquêtes en parallèle« . L’une pour tentative d’homicide sur les policiers, confiée à la direction territoriale de la police nationale (DTPN), l’autre pour déterminer les conditions de l’usage de son arme par un policier du RAID, confiée à l’inspection générale de la police nationale (IGPN). Un article de presse disponible ici et un autre ici.