Un policier national avait tiré et mortellement blessé un conducteur suite à un refus d’obtempérer et une longue poursuite en octobre 2020. Il avait été mis en examen pour homicide volontaire. Une reconstitution a eu lieu cette semaine afin de permettre à la juge d’instruction de prendre une décision dans ce dossier (légitime défense ou pas). Un article à lire ici