Un responsable de la BAC dans le Val-de-Marne a été jugé cette semaine par le tribunal correctionnel pour avoir utilisé le PIE sur des subordonnés dans le cadre de ce qu’il a appelé un « jeu ». Il est poursuivi pour violences volontaires aggravées. La décision a été mise en délibéré au 15 mars.