L’usage de l’arme par un policier national avait abouti au décès d’un automobiliste en mars 2022 à Aulnay-sous-Bois. Cet usage d’arme jugé « ni nécessaire ni proportionné » par le parquet de Bobigny  pourrait être renvoyé devant la cour criminelle départementale. (un article ici)