La première d’entre elles, concerne le décès d’un forcené à Chalette-sur-Loing en 2017, tué par les tirs de policiers nationaux. La scène avait été filmée sous plusieurs angles. Après un non-lieu, confirmé en appel, la Cour de cassation vient de rejeter le pourvoi. L’affaire est donc terminée d’un point de vue national. Un article ici

La seconde affaire concerne le décès d’Adama Traore en juillet 2016. L’affaire impliquant des gendarmes, qui n’ont jamais été mis en examen dans ce dossier, fait l’objet d’une confirmation en appel de l’ordonnance de non-lieu (datant d’août 2023). La famille a décidé de se pourvoir en cassation. La cause du décès qui a été retenue est celle d’un coup de chaleur. Un article ici