Un policier national était jugé la semaine dernière par le tribunal de Bobigny pour mise en danger de la vie d’autrui et homicide involontaire. Six ans après la mort de sa collègue qui avait pris la balle en pleine tête, il ressort de l’enquête qu’il braquait fréquemment ses collègues, à Paris et Saint-Denis. Trois ans fermes ont été requis. Le jugement sera rendu le 4 avril.